Traversée de Venise en bateau, une histoire de romantisme

Traversée de Venise en bateau, une histoire de romantisme

Comme le dit une célèbre chanson italienne, fermez les yeux un instant et atteignez avec votre esprit n’importe quelle destination de votre carte imaginaire du monde. Alors les rêveurs, pourquoi ne pas choisir Venise ?

Un tour en bateau vénitien

Que ce soit à voile ou à moteur, naviguer dans les canaux de la République Sérénissime pour découvrir les îles de la Reine de l’Adriatique est une expérience à ne pas manquer ! Partez, par exemple, du quai de San Giorgio, situé sur l’île du même nom, au centre du bassin de San Marco, quai privé, géré par le Circolo Compagnia della Vela. On y trouve le Venetian Yacht Club un coffre à trésors de l’histoire qui libère toute la ferveur de l’hédoniste Venise du début des années 1900. On a toujours conservé le message du poète italien Gabriele D’Annunzio, membre du club, qui a inspiré son nom et la devise « Custodi, Domine, Vigilantes » dont l’acronyme est CDV.

Appréciez le tour en bateau, le charme et l’histoire de la cité italienne ! Hissez les voiles et vrillez à travers les canaux pour découvrir les petites îles qui, comme les pièces d’un casse-tête, composent le lagon. Il semble impossible de les visiter une à la fois, compte tenu de l’affluence, mais ne vous laissez pas décourager et ne perdez pas les yeux des milliers de couleurs qui teintent l’île de Burano, un ancien village de pêcheurs.

Un décor à l’italienne

Au gré de la navigation vous remarquerez que les plâtres des maisons sont habillés dans des tons pastels vifs, violets, jaunes, bleus, roses, verts. Les balcons sont de leur décorés de géraniums qui glissent sans entrave le long des murs. Du moins, peut-être pas en hiver ! Sachez que la légende raconte qu’il y a des années, les pêcheurs peignaient leurs maisons pour les reconnaître de loin quand, juste après un voyage de pêche, le brouillard si épais les empêcher de les distinguer les unes des autres.

La sœur de Burano est Mazzorbio, liée à la première par un pont en bois célèbre, Ponte Longo. L’île vous enivrera avec les senteurs de ses jardins et vignobles. Ici, vous ne pouvez pas manquer l’église de Santa Caterina, avec ses lignes sobres romano-gothique, dont le plafond reproduit la coque d’un navire renversé. Arrêtez-vous un moment pour écouter les carillons de la plus ancienne cloche de la lagune, qui, du haut du clocher dit avoir le pouvoir d’éloigner les tempêtes ruineuses. Vous pourrez aussi profiter des rives du Grand Canal, de ses églises de marbre, de ses peintures voluptueuses qui dessinent une histoire qui dure depuis toujours.

Alors, convaincu ? 🙂


Ajouter une réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *